L’Inde culturelle

L’Inde possède un incomparable trésor culturel, qui provient de son important passé historique. Depuis une éternité, l’Inde est considérée comme une terre possédant un héritage culturel très riche et une culture folklorique colorée et florissante.

Pendant des siècles et des siècles, ce pays a connu des dirigeants venus d’autres contrées comme les Rajputs, les Mughals, les Britanniques et les Portugais. De plus, de nombreuses religions ont marqué les époques comme le Bouddhisme, le Jainisme, etc. Toutes ces religions ayant eu et conservant un fort impact sur la culture du pays.

Par son passé, ses danses, ses architectures, ses festivités, ses langues, ses croyances, ses coutumes et ses styles de la vie, l’Inde est l’un des pays les plus vibrants et les plus riches culturellement dans le monde.

 

Cap_association_regard_inde_culturelle_001Les coutumes et les croyances

L’Inde est la terre de naissance de quatre religions majeures: l’hindouisme, le jaïnisme, le boudhisme et le sikhisme alors que le christianisme et l’islam sont apparues durant le premier millénaire.

L’Inde possède de nombreuses coutumes et croyances qui diffèrent selon les religions. Parmi les coutumes hindouistes, on peut citer le végétarisme par souci de respect envers toute forme de vie et l’importance du mariage qui est une des premières causes de l’endettement des familles. L’usage de la main gauche est réservée aux tâches impures.

Les Musulmans ont conservé des coutumes distinctes : port de certains vêtements et coiffes, cuisine non végétarienne, le pârda (voile et claustration imposés aux femmes) très stricte dans la classe supérieure, etc. Enfin, dans le sikhisme les classes sont abolies, la consommation de viande est permise, mais pas celle du tabac. Les Sikhs sont censés porter sur eux les 5 K : cheveux et barbes non coupés, un peigne, un pantalon ample, un bracelet d’acier et une épée.

 

Cap_association_regard_inde_culturelle_002L’artisanat

Le talent des artisans indiens s’exercent dans différents domaines, souvent rattachés à une région. L’industrie textile est de poids dans le pays qui propose de la soie, du coton et de laine de très bonne qualité. La soie indienne est fabriquée à 90% dans le sud du pays. On peut également citer les bijoux précieux provenant du Tamil Nadu et du Kerala. Enfin dans le domaine du cuir, chaque région a sa propre spécialité.

 

Cap_association_regard_inde_culturelle_003La cuisine indienne

L’actuelle variété de la cuisine indienne est le résultat des importantes invasions : Mughals, Portugais et Britanniques. Aujourd’hui, cette cuisine riche et variée représente l’opulence de la culture indienne. L’alimentation strictement végétarienne est celle des Brahmanes. D’innombrables épices créent une variété infinie de goûts : gingembre, coriandre, poivre noir, cannelle, etc.

Le piment a été introduit par les Portugais au 16ème siècle. La gastronomie d’origine persane s’est également largement répandue après les invasions musulmanes : biryani, les kababs, les tandoori chicken (poulets au four), etc.

 

Cap_association_regard_inde_culturelle_005L’héritage musical de l’Inde

L’origine de la musique classique indienne se retrouve dans les croyances de ses habitants. Selon la mythologie indienne, c’est par la musique que Brahma a créé l’univers. Première particularité : la musique indienne n’est pas écrite. En effet par le passé, elle devait être transmise aux disciples, et conservée dans la mémoire, non sur papier. La musique classique indienne repose donc en grande partie sur l’improvisation autour de râga (schéma musical). Autre différence majeure, la gamme indienne est divisée en 22 intervalles lorsque l’occidentale n’en compte que 12.

 

Cap_association_regard_inde_culturelle_004Les danses

L’Inde offre un certain nombre de danses classiques liées à la religion, à l’image de la musique. On trouve différentes écoles pour chaque style régional. Ainsi, on peut citer le Kathakali du Kerala qui mêle théâtre, musique et danse pour raconter les grands épisodes de la mythologie. Les formes de danses sont diverses : les danses des temples telles que le Bharatnatyam, Odissi, et le Mohiniyattam symbolisent la victoire du bon sur le mal.

Le Kathak et Kuchipudi représentent les contes religieux et mythologiques avec l’accompagnement de la musique, le mime et la danse. Enfin, le Manipuri et le Dandiya Raas content l’histoire d’amour de Radha et Krishna.

 

topshots-india-reliLes festivals indiens

Vous trouverez de nombreux festivals de différentes origines dans le calendrier indien. Il existe en effet des festivités nationales, locales, régionales, religieuses, saisonnières et sociales. Toutes sont caractérisées par la couleur, la gaieté et l’enthousiasme. On peut entre autres citer le festival des moissons (Pongal Festival), le festival de Ganesh à Bombay,                               et la fête des Lampes en l’honneur de Lakshmi. L’une des plus populaires            fêtes hindoues est certainement Holî, la fête du printemps.