Santé

Un séjour en Inde implique impérativement pour tout voyageur de prendre diverses précautions de santé. La rubrique ci-dessous mentionne les indications essentielles.

 

Cap_volontaires_avant-de-partir_sante_001Mesures d’hygiène alimentaire

– Se laver fréquemment les mains. Au minimum avant chaque repas. Pour information, il existe en pharmacie des solutions anti-bactériennes à utiliser sans rinçage, utiles en cas d’excursions.

– Ne pas consommer d’eau du robinet. Elle n’est pas potable. Ne boire que de l’eau en bouteille C@Psulée (par exemple de la marque « Himalayan » ou « Pondichéry »). En cas d’urgence, vous pouvez boire de l’eau bouillie et filtrée (bouillir l’eau pendant au moins 30 minutes). Évitez la consommation de boissons naturelles type jus de fruits pressés.

– Ne pas consommer de crèmes glacées ou de « lassi » (boisson à base de lait) achetées dans la rue.

– Viandes et poissons/crustacés doivent être bien cuits avant consommation (poissons et crustacés à proscrire dans la région de Delhi entre fin mars et début octobre à cause de la forte chaleur et des risques de rupture de la chaîne du froid).

 

Cap_volontaires_avant-de-partir_sante_002Vaccinations

Aucune vaccination n’est obligatoire Il est cependant vivement conseillé de mettre à jour les vaccinations suivantes :

  • Diphtérie-Tétanos-Poliomyélite

  • Fièvre typhoïde

  • Hépatites virales A et B

Pour des séjours de longue durée, la vaccination contre la rage peut être recommandée.

Enfin, pour des séjours en zone rurale, une vaccination contre l’encéphalite japonaise peut être nécessaire. Outre la vaccination, cette maladie virale étant transmise par les piqûres de moustiques, il est nécessaire de recourir à des mesures de protection contre les moustiques (sprays répulsifs, moustiquaire).

 

Cap_volontaires_avant-de-partir_sante_003Maladies transmises par les moustiques

Les maladies fréquemment transmises par les moustiques en Inde sont le paludisme, le chikunkunya et la dengue. Ces maladies potentiellement graves imposent le recours à des mesures de protection individuelles (sprays, crèmes, diffuseurs électriques, moustiquaires)

 

 

Cap_volontaires_avant-de-partir_sante_004Quelques conseils à mettre en pratique :

1)    Évitez de laisser des conteneurs d’eau stagnante autour de l’endroit où vous dormez : pots de fleurs, verre d’eau … Ils sont susceptibles de contenir des larves de moustiques.

2)    Ne tentez pas de vous soigner vous-même et consultez rapidement un médecin.

3)    Enfin, quelques règles simples. Évitez les baignades dans les eaux stagnantes (risque d’infection parasitaire). Évitez de marcher pieds nus sur le sable et les sols humides. Ne caressez pas les animaux que vous rencontrez. Veillez à votre sécurité routière (port de la ceinture de sécurité).